Nuits Art & Science

Les Nuits Art & Sience : un partenariat entre le Diapason et le festival Maintenant.

Photo Nuit Papier2.0
  1. Nuit Textiles 2.0
  2. La Nuit Papier 2.0
  3. Nuit Les Sens en Eveil

La Nuit Art et Science est organisée en coproduction avec l’association Electroni[K] pour le festival d’arts numérique Maintenant, elle a lieu chaque année en octobre.

La programmation mèle des artistes numériques de renom et la présence de stands interactifs avec des enseignants chercheurs, personnels techniques et étudiants de l’université.
 

Nuit Textiles 2.0

La Nuit Textiles 2.0 a eu lieu le jeudi 12 octobre 2017 au Diapason

Étudiants, artistes, musiciens, designers se sont réunis pour proposer une programmation autour du textile, une toile sur laquelle la fabrication numérique et les expressions artistiques se croisent.  Le public a pu découvrir les prototypes issus des workshops Textiles 2.0 encadrés par Bérengère Amiot et Lucie Le Guen, designer, Florence Bost et Lucile Drouet, designer textile, Agathe Mercat, couturière, Arthur Giguelay et Charlotte Lung, artistes.
 

Des étudiants participants au workshop Textiles 2.0

Au programme le Métier à tisser sonore de Lucile Drouet, Elodie Fiat (bruiteuse) & Hélène Hingant (graphiste). Une symphonie lumineuse avec Uluce du collectif Recif, tisser du textile lumineux avec Broderie 2.0 par le LabFab de l’UBL et vous émerveiller devant Circular Knitic, une machine à tricoter circulaire créée par Varvara & Mar et construite la veille par des makers passionnés.

Agathe Mercat & Morgan Daguenet proposait d'utiliser des costumes comme des instruments de musique avec SweatZip, workshop a donné lieu à une performance.

Croisant architecture, création sonore spatialisée et projection vidéo générative, la performance immersive Entropia de Fraction & Starnault invitait le spectateur à vivre un voyage hypnotique et une expérience sensorielle.

Entropia par Fraction - © G.Julien

> Voir la Galerie Flickr de la Nuit Textiles 2.0
 

La Nuit Papier 2.0

La Nuit Papier 2.0 est une expérience créée à l’occasion de Maintenant 2016.

Le public était invité à tester, voir, toucher les créations d’étudiants, de chercheurs, d’ingénieurs et d’artistes. Réunis dans le cadre de plusieurs workshops encadrés par Angéline Croissant, scénographe, Bérengère Amiot et Lucie Le Guen, designers, Julie Stephen Chheng, graphiste, et Villa Bönhke, studio de graphisme, de futurs architectes, apprentis ingénieurs et chercheurs ont imaginé des projets fantastiques utilisant le papier.
Objets connectés, maquettes de papier, prototypes de carton étaient présentés autour d’une scénographie également pensée autour du papier. Lola Gielen a créé l’interface sonore Neo, avec laquelle chacun peut devenir musicien en déplaçant de petites billes.
Pour mettre le tout en musique, DRN proposait un set autour de son univers teinté de musique électronique.
La performance audiovisuelle Reflections par Takami Nakamoto et Sébastien Benoits a conclut la Nuit Papier 2.0 par une explosion sonore numérique mêlée à un feu d’artifice de lumière.

 

Nuit Les Sens en Eveil

La Nuit Arts & Sciences, les sens en éveil a eu lieu le 16 octobre 2014 au Diapason
Le projet MISCIBLE était présenté lors de cet événement.

Une performance en téléprésence artistique dans le cadre du programme de résidences d’échanges croisés Contamine entre la SAT à Montréal et le Diapason à Rennes :

MISCIBLE est une expérience audiovisuelle et interactive en réseau, à mi-chemin entre la performance et l’installation interactive.
Les publics de la Société des arts technologiques (SAT) à Montréal et du Diapason à Rennes ont participé simultanément à la création d’un spectacle audiovisuel en temps réel.
Les artistes Manuel Chantre et Maotik (Mathieu Le Sourd) ont donné à la téléprésence une dimension sensorielle, et proposé une expérience qui va au-delà de ce qu’offrent les moyens de communication actuels. Ils ont développé le projet avec trois enseignants chercheurs chimistes et électronicien domoticien de l’Université de Rennes1.

Dans le cadre d’une soirée arts et sciences, le public a participé à la création de différents univers sonores et visuels en manipulant un dispositif multimédia qui transforme du matériel de laboratoire scientifique en outil de création numérique.

Miscible est une initiative du service culturel de l’Université Rennes 1, de la Société des arts technologiques (SAT) de Montréal (SAT) avec l’appui d’ Electroni[k] et les soutiens de Rennes Métropole, du Fonds Franco Québécois de Coopération Décentralisée, du Ministère des Relations Internationales du Québec et de la Ville de Rennes.