La politique culturelle

La politique culturelle de l'Université de Rennes 1

La nomination de deux vices-présidences  déléguées : en charge de la culture  rattachée à la formation et à la recherche et en charge de la vie étudiante rattachée à la formation traduit la volonté de renforcer ces deux missions de l’Université.

La contribution à la formation initiale des étudiants sera enrichie : l’action culturelle à destination des étudiants  de la licence au Master en santé, philosophie et droit devrait être développée vers d’autres formations.  Le développement des ateliers de pratique artistique contribue à l’acquisition de compétences transversales, à une ouverture culturelle et provoque une  mixité entre étudiants.

Favoriser les liens au sein de la communauté universitaire
L’action culturelle pour la communauté universitaire sera développée en favorisant des actions permettant à des étudiants et personnels de participer ensemble à des ateliers de pratique artistique ou à des visites de lieux d’art et de patrimoine, en lien avec d’autres établissements universitaires et le CROUS.

Renforcer le dialogue entre les jeunes chercheurs et les citoyens :
La création d’une UE de médiation scientifique à destination des doctorants mais aussi aux étudiants de master permettrait de renforcer le dialogue entre les jeunes chercheurs et les citoyens agrémentée de mises en situation dans des lieux de diffusion des sciences : Maison pour la science au service des professeurs, collections scientifiques de l’université, CCSTI partenaires…

Valoriser la recherche, communiquer sur la science ‘en train de se faire ‘
A travers différentes actions telles que des résidences d’artistes dans les laboratoires de recherche, des évènements (Nuits art et science, pièces de théâtre en liens avec des sujets scientifiques comme le cœur de l’hippocampe en lien avec les neurosciences et la mémoire, des conférences débats), et des expositions.
Les actions de la Maison pour la science en Bretagne à destination des enseignants des premier et second degrés seront enrichies pour les lycées.
Les actions des chercheurs dans les collèges pilotes La main à la pâte dont le réseau breton est amené à s’étendre permettront aux jeunes de découvrir ‘la science en train de se faire’ et développer leur esprit critique.
Création de ressources en ligne avec les chercheurs à destination des enseignants mais également les étudiants intéressés par la médiation scientifique. Ces ressources seront disponibles à terme sur une plate-forme nationale.

Préserver et valoriser le patrimoine            
Il s’agit de poursuivre les actions de préservation et de valorisation du patrimoine de l’université selon les 3 axes :

  • Des collections pour l’enseignement et la recherche. Renforcement des commissions collections, partenariats nationaux (Patstec avec le Musée des arts et métiers et GIS ReColNat) et internationaux (DISCo - Distributed System of Scientific Collections)
  • Des collections à documenter : poursuite des recherches en archives et publications, régularisation des spécimens (CITES, réglementation espaces et espèces…)
  • Un bien commun à partager : poursuite des actions grand public et scolaires, renforcement des liens avec les acteurs culturels et territoriaux (Ecomusée, Musée de Bretagne, Ville de Rennes, DRAC…)

Ce projet doit être mené à bien tout en accentuant la professionnalisation de la gestion des collections et en portant une attention particulière aux questions hygiène et sécurité.

Contribution à la vie de campus
Une offre culturelle ouverte à tous
Accompagnement de projets culturels étudiants : apport de compétences transversales – softskills
Partenariats avec les établissements d’enseignement supérieur  (UNIR) et le CROUS

Le réseau A+U+C

Le service culturel fait partie du réseau Art+Université+Culture qui défend les enjeux des politiques culturelles dans l'enseignement supérieur. L'action culturelle universitaire fait partie intégrante du paysage culturel français et s'inscrit, avec toutes ses spécificités, en complémentarité des politiques menées par les collectivités et les acteurs culturels du territoire.