Une riche actualité pour le dessinateur Daniel Alexandre

La collaboration entre le dessinateur Daniel Alexandre et le service culturel connait une belle actualité avec la sortie d'une BD et l'installation de l'exposition Des Gorilles et des Hommes à Saint-Malo pour le festival Quai des Bulles.

Visuel
  1. Un dialogue art & science
  2. L'exposition Des Gorilles et des Hommes au festival Quai des Bulles
  3. La bande dessinée : Le Oki d'Odzala
  4. Une résidence artistique dans les collections scientifiques de l'université
  5. En savoir plus

Un dialogue art & science

Depuis quelques années, le dessinateur A.Dan de son vrai nom Daniel Alexandre, travaille avec le service culturel de l'université de Rennes 1. Initialement engagé dans une filière scientifique en biologie, sa passion pour le dessin le rattrape et il décide d’en faire son métier. Il met alors son art au service de la science pour créer des supports d’éducation et de culture scientifique.

Le projet Des Gorilles et des Hommes est né de la rencontre de ce dessinateur passionné de sciences et des primatologues du laboratoire Ecobio de l’Université de Rennes 1 et du CNRS.
Daniel Alexandre a réalisé un reportage dessiné en suivant l’expédition d’un groupe de scientifiques, dont le travail est d’étudier des populations de gorilles des plaines de l’ouest au Congo-Brazzaville.

Ce reportage dessiné a donné lieu à :

  • La publication d’un carnet de voyage « Des gorilles et des Hommes » (Ouvrage primé au festival de Clermont-Ferrand en 2014)
  • L’exposition art & science « Des Gorilles et des Hommes », en 2016
  • L’édition d’une BD basée sur l’aventure, Le Oki d'Odzala en mai 2018.
Les parutions Des Gorilles et des Hommes

L'exposition Des Gorilles et des Hommes au festival Quai des Bulles

L'exposition a été créé par le service culturel au Diapason en 2016 en collaboration avec Daniel Alexandre et les scientifiques du projet Idipop (UMR Ecobio) de la station biologique de Paimpont. Elle relate huit semaines d’immersion sur les terrains de la recherche scientifique : au Congo Brazzaville et en Bretagne.

Des Gorilles et des Hommes a été installée à la médiathèque de Plélan-Le-Grand, à l'Université de Haute-Alsace Mulhouse, et le sera début 2019 à l'Université de Lille.
À chaque édition sont organisées des rencontres avec le dessinateur et les chercheurs du projet Idipop à destination du grand public et des scolaires.

Retrouvez l'exposition dans le cadre du Festival Quai des Bulles.
Du 6 octobre au 2 novembre 2018 au Centre Salvador Allende de la ville de Saint-Malo

Conférence grand public
au Palais du Grand Large samedi 13 octobre à 15h30.

Daniel Alexandre y évoquera son aventure vécue sur le terrain de la recherche au Congo, entouré de Nelly Ménard et Pascaline Le Gouar du laboratoire Ecobio.

Une vue de l'affût

La bande dessinée : Le Oki d'Odzala

Après la parution du carnet de voyage et la création avec le service culturel de l'exposition éponyme, Daniel Alexandre est passé à la fiction et a édité récemment la bande dessinée Le Oki d'Odzala.

Daniel Alexandre, comment est née l’idée du Oki d’Odzala ?
"Odzala est le nom du parc national au nord de la République du Congo et pour le Oki, c’est beaucoup plus vague. Goddé (mon guide durant le voyage) me racontait plein de choses sur les animaux et les légendes locales,  mais assez peu sur le gorille ! Un soir, il m’a raconté une histoire parlant d’un Oki, un esprit de la forêt. De retour en France, je n’ai trouvé aucune mention du Oki sur le Net et je me suis demandé si cela tenait de la transmission exclusivement orale ou de la malice de Goddé lui-même. J’ai fait le choix d’en faire un croque-mitaine. Par contre, en cherchant un peu, on peut trouver des légendes ou des racontars autour du gorille ou à propos d’une sorte de loup qui dévore les jeunes vierges curieuses ou les femmes infidèles, voire qui kidnappe les jeunes enfants (la légende de Tarzan ?). En bref, j’ai pris tous ces ingrédients pour accoucher de «ma» légende du Oki, de mon interprétation de toutes ces informations."

Le Oki D’Odzala est un prolongement de votre carnet de voyage. Que vouliez-vous raconter de plus avec cette histoire ?
"Le Carnet était un reportage et aussi un arrangement avec les scientifiques où j’avais choisi l’axe de la rencontre humaine : scientifiques, hommes, femmes, français, congolais... Il y avait très peu de place sur les légendes, et assez peu sur le braconnage, sans compter que je ne pouvais pas mélanger la magie à la science ! Quand j’ai proposé de faire une adaptation du carnet en BD, j’ai trouvé nettement plus amusant d’en faire une fiction. En fait, il y a des choses dont je ne pouvais pas parler dans le carnet et dont je fais part dans la BD. Par exemple, Matthieu le chef de la milice anti-braconnage m’a impressionné quand je l’ai rencontré là- bas, et j’avais envie de parler de l’action de ces hommes et de son équipe. La bande dessinée, c’est là où je me régale le plus car c’est un moyen puissant pour narrer quelque chose. Les portes sur l’imaginaire et l’intrigue peuvent s’ouvrir plus facilement !"

 

Le Oki d'Odzala

 

Une résidence artistique dans les collections scientifiques de l'université

De janvier à juin 2017,  Daniel Alexandre a arpenté les collections de zoologie, de botanique et de géologie. Un univers peuplé de squelettes, fioles en tous genres, boîtes à insectes et surtout de scientifiques, discrets et drapés d'une patience infinie à l'ombre du public. L'objectif : mettre ce monde en lumière via le dessin et quelques textes, sous la forme d'une bande dessinée.

Cette bande dessinée Les Collectionneurs de Sciences
sera éditée en janvier 2019 (éditions Des Ronds dans l'O).

Un extrait de la future bande dessinée

Un travail avec les scolaires
Lors de cette résidence, une cinquantaine d’élèves de l’école les Gantelles à Rennes a participé au travail d’illustration.
Deux classes de CM ont notamment appris à croquer les animaux des collections, à réaliser un herbier et ont découvert différents métiers du monde scientifique.

Laissant libre cours à leur imagination, les enfants ont réalisé des origamis et une chimère avec des plantes séchées qu'ils ont présentés sous la forme d’une collection imaginaire
et qu'ils ont choisi d'intituler Les petits scientifiques des Gantelles.

L'exposition "Les petits scientifiques des Gantelles"

 

En savoir plus

Exposition Des Gorilles et des Hommes
> Du 6 octobre au 2 novembre Centre Salvador Allende de Saint-Malo / Festival Quai des Bulles
> Conférence samedi 13 octobre à 15h30 au Palais du Grand Large de Saint-Malo / Festival Quai des Bulles
> Février et mars 2019 à la Faculté de Lille

Parutions
> Carnet de voyage Des Gorilles et des Hommes, Editions la Boîte à Bulles, fév. 2015
> Bande dessinée Le Oki d'Odzala, Editions Bamboo, Coll. Grand Angle, mai 2018.
> Bande dessinée Les Collectionneurs de Sciences, à paraître en janvier 2019 aux Editions Des Ronds dans l'O